Séance JRONU ︱Les femmes : marqueur le plus ancré de l’inégalité

Si les filles et les femmes* représentent plus de la moitié de la population mondiale, elles forment pourtant l’un des groupes sociaux le plus discriminé à travers le monde. Sous-représentées dans les domaines politique et économique, elles subissent également sexisme, injustices ou violations de leurs droits de manière quotidienne. En cas de crise (politique, climatique ou sanitaire), les femmes* sont souvent les plus vulnérables. Les inégalités de genre sont un frein majeur au développement humain et durable, et impliquent de lourdes conséquences à l’échelle planétaire : recul du niveau d'éducation, aggravation de la pauvreté, disparités économiques et sur le marché du travail, etc. Quelles formes prennent ces inégalités, quelles conséquences ont-elles et quels moyens pour lutter contre ?

*terme « femme » utilisé de manière inclusive

Inscriptions

Inscrivez-vous par e-mail à l'adresse projet@eduki.ch en nous mentionnant les éléments suivants :

  • - vos prénoms et noms,
  • - numéro de téléphone,
  • - branche(s) enseignée(s),
  • - nom de votre établissement scolaire, ville et canton,
  • - nombre d'élèves participant·e·s, âge/degré scolaire (SII)
  • - les séances de votre intérêt.

Nous vous enverrons les informations pratiques et le matériel pédagogique pour préparer chaque séance.

Inégalités de genre